Gérer sa critique intérieure avec Melissa Ambrosini

Savoir gérer cette petite voix négative que nous avons tous en tête n’est jamais chose facile. Elle est là, bien ancrée dans notre esprit, et prend un malin plaisir à sortir lorsque nous doutons le plus. Vous voyez, ces publicités intempestives, que nous recevons chaque jour sur internet et qui nous gâche la visite ? C’est elle ! La “pop-up” de notre tête

Comme sur internet, c’est souvent difficile de gérer tout ça. Ça arrive, alors que nous n’avons rien demandé et nous manquons de pratique et de savoirs pour la remettre à sa place.

 

Gérer sa critique intérieure avec Melissa Ambrosini

C’est là qu’intervient Melissa Ambrosini, une coach australienne qui a fait de cette problématique, sa spécialité. J’admire beaucoup son travail et la suit depuis plus d’un an maintenant. Je lis ses articles, je me suis inscrite à plusieurs de ses programmes, je suis également abonnée à son groupe d’atelier “The Goddess Group” en ligne… Bref vous l’aurez compris, j’aime énormément son travail ! 

Son livre “Mastering your mean girl” n’allait donc certainement pas m’échapper ! C’est un ouvrage seulement en anglais, c’est la raison pour laquelle vous retrouverez dans cet article les trois principaux points afin de gérer cette petite voix 🙂 (Si toute fois, vous vous débrouillez dans la langue, je vous conseille de tenter la lecture car c’est un anglais plutôt facile qui ne devrait pas vous poser trop de problèmes !)

 

♥ Qu’est-ce que votre “Mean Girl = Méchante fille” ?

Une Mean Girl, comme l’appelle Melissa Ambrosni, est votre ego. C’est donc cette voix à l’intérieur de votre esprit qui alimente chaque jour des paroles négatives. Elle est la raison pour laquelle vous devez vous dire parfois “Je n’y arriverai pas”, “Je ne suis pas assez douée”, “Je suis bon/bonne à rien”… Bref, toutes ces phrases affirmatives que nous nous répétons tous chaque jour et qui deviennent donc nos croyances. Une sorte d’évidence. Ce qui est important de comprendre, est que ces pensées ne sont pas les nôtres et reflètent encore moins la réalité. 

Vous n’êtes ni vos expériences, ni votre passé.

Melissa Ambrosini

Notre ego s’est formé tout au long de nos années de vie, durant l’enfance, selon les expériences que nous avons eu… Chaque expérience négative vécue est à l’origine d’une de vos pensées. Et par peur de revivre des situations similaires, votre ego viendra vous faire une piqûre de rappel. Par peur de retomber dans une situation douloureuse ou totalement inconnue, votre mean girl vous chuchotera toutes ces phrases négatives afin de vous dissuader de vivre une nouvelle expérience, hors de votre zone de confort.  

Pour se rassurer, nous avons tous une “Mean girl” (ou Mean Boy !). Même le Dalaï Lama en possède une, si si ! La seule différence entre lui et une autre personne est qu’il sait comment maîtriser ces pensées intempestives. Il sait comment les gérer, comment les détourner et surtout comment écouter son cœur. Là est toute la différence. 
Tout cela demande une pratique quotidienne et un sincère engagement de notre part, car rien n’est facile ou immédiat. Ne pensez pas qu’après la lecture d’un livre tout ira pour le mieux. C’est un réel travail de vie, au quotidien, qui demande patience et persévérance. 

  

♥ Comment faire pour mieux la maîtriser ? 

>> Reconnaître lorsqu’elle nous parle 

Il est primordial de savoir reconnaître lorsqu’elle intervient. Primordial de savoir qu’il s’agit bien de ses paroles, et non des vôtres. Il est plutôt “simple” de la reconnaître… puisque votre mental vous dit une chose, mais votre cœur vous en dit une autre. Ce sont les fois où vous avez terriblement envie de vous lancer dans un projet, une relation… vous êtes bien, surexcité, emballé… mais une petite voix dans votre tête vous rabâche que vous n’êtes pas assez bien pour cela, que vous n’y arriverez jamais, que vous ne le méritez pas… Comprendre cette étape est déjà un grand pas. Il ne vous reste “plus” qu’à prendre le bon choix. 

Personne ne peut faire ce travail à part vous. Vous êtes la seule personne à pouvoir distinguer le vrai du faux, votre cœur ou votre ego. Vous êtes aussi la seule personne à pouvoir prendre le bon choix, celui qui est en accord avec vos réelles envies. 

 



CONSEIL D’EXERCICE : Prenez une feuille et notez, tout au long de la journée, toutes ces phrases négatives qui surviennent dans votre esprit. Puis réécrivez ces phrases de manière positive.
L’objectif de cet exercice est de modifier vos pensées. Pour l’instant vos croyances sont “toutes ces phrases négatives”. Dés qu’une de ces phrases vous vient en tête, à vous d’immédiatement la transformer en son contraire positif. 
A force de répétition, ces pensées deviendront vos croyances et il sera alors plus simple de gérer votre critique intérieure. 



 

>> Choisir l’amour plutôt que la peur 

 Maintenant que vous êtes capable de repérer ses pièges, à vous de faire un choix (je vous en parlais déjà ici). Choisir l’amour, c’est à dire choisir de ne pas écouter ces phrases négatives mais plutôt ce sentiment d’excitation et de joie qui vous anime. Choisir la peur, c’est à dire donner raison à votre critique intérieure et vous cantonner à votre zone de confort. 

Plus facile à dire qu’à faire, c’est certain. Je ne vous dis pas que c’est un acte simple et je veux encore moins vous faire croire qu’en un claquement de doigt vous pourrez suivre votre cœur. Comme tout, cela demande de l’entraînement, de la pratique, des échecs… Bien sûr que vous n’allez pas y arriver du premier coup, bien sûr que vous allez encore vous faire submerger par cette “mean girl”… Mais plus vous en prenez conscience et plus vous essayez de la maîtriser, plus vous vous dirigez vers l’objectif souhaité. 

 



CONSEIL D’EXERCICE : Établissez une liste de toutes les activités que vous pratiquez par peur. Est-ce que c’est le sport ? (Vous vous entraînez pour perdre 6 kilos car vous vous trouvez trop gros/sse ou pour prendre soin de votre corps ?), est-ce votre relation ? (Vous restez avec la personne par confort et peur de vous retrouver seul/e ou tout simplement par amour ?), est-ce votre alimentation ? (mangez-vous sain et équilibré pour rentrer dans ce fichu bikini ou pour honorer votre corps et votre santé ?). Prendre conscience des éléments de votre vie réalisés par peur, vous donnera la marche à suivre pour changer vos habitudes.



  

>> Muscler son amour propre 

Je vous en parlais dans un précédent article et vous donnais même quelques conseils sur comment muscler son amour propre, juste ici L’amour propre est une qualité primordiale. Plus que ça, c’est le pouvoir qui vous donnera la force d’aller au delà de vos peurs, tout simplement car vous croyez en vous et vos projets. Tout simplement car vous vous appréciez et souhaitez le meilleur pour vous même. 

Nous pouvons passer du temps à muscler nos jambes, nos abdos, nos bras… mais l’amour propre demande tout autant de pratique. Une pratique quotidienne pour que tout cela devienne une habitude, puis une réalité. 

 



CONSEIL D’EXERCICE : Établissez une liste de 10 choses que vous adorez faire ! Tout est permis ! Une fois la liste créée, engagez vous à faire au moins une des ces choses par jour. Si vous avez du temps, faites en autant que possible ! Ce temps que vous consacrez spécialement à vous même accentuera votre bien être. 



 

♥ Les + de “Mastering your Mean Girl” 

+ Si vous suivez le blog depuis un certain temps, vous savez que j’adore les témoignages et les histoires des gens. 
Melissa Ambrosini partage son histoire et ses expériences afin d’illustrer le plus de ses propos. Une bonne manière de réellement comprendre, s’identifier et parfois même repenser à certaines situations de nos vies. 

+ Une écriture simple mais toute en finesse qui nous donne l’impression de partager une discussion avec notre meilleure amie !

+ Des exercices pratiques tout au long des chapitres. 

+ Les “soul shares” de Melissa, comprenez des citations inspirantes et motivantes tout au long du livre. 

+ Des réponses aux questions que nous nous posons tous : trouver sa passion, passer à autre chose, écouter son intuition, faire face aux autres…

 

Si cet article vous a plu, je vous conseille sincèrement d’aller jeter un œil sur le site de Melissa Ambrosini. Il est rempli de précieuses ressources et informations !

 

 Avez-vous conscience de votre critique intérieure ? 

Comment faites-vous pour la maîtriser ? 

Vos remarques et conseils sont les bienvenues 🙂  

Signature Mégane Daumas

 

Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi...

Leave a Reply

Loading Facebook Comments ...