Comment éviter de prendre la critique trop à cœur ?

Comment éviter de prendre la critique trop à cœur ?

La critique est inévitable. Peu importe ce que nous faisons, nous serons tout au long de notre vie confrontés au jugement des autres. Bien que nous soyons tous semblables sur ce point, la plus grande différence est notre réaction. Comment l’accueillir, comment la gérer, comment la surpasser…

Je me souviens encore la première critique qu’un garçon au primaire m’avait faite sur mon physique. Et je crois que tout est parti de ce moment là. C’est ce moment précis qui a changé mon état d’esprit. J’étais une petite fille joyeuse, heureuse, souriante qui ne s’occupait absolument pas de ce qu’on pouvait penser d’elle… un vrai petit bout en train ! Et à partir de ce jour, sans vraiment m’en rendre compte, j’ai commencé a changer

J’ai commencé à me soucier du regard des autres, j’ai essayé de me fondre dans la masse, j’ai perdu petit à petit confiance en moi et je nourrissais mes pensées à coup de “Je n’en suis pas capable”, “Je ne suis pas assez douée”, “Je ne lui plairais jamais”, “Je ne pourrais jamais faire cela” etc. 

 

Aujourd’hui, je prends encore certaines critiques ou remarques bien trop à cœur. Je sais accepter la critique constructive et je sais me remettre en question, même si c’est difficile parfois. Mais je me laisse bien trop atteindre par des remarques qui ne devraient pas. 

Et j’en ai encore fait les frais la semaine dernière, auprès d’une directrice des ressources humaines, lors d’une candidature en tant que rédactrice. Autant vous dire, un sujet plus qu’important pour moi car c’est dans le domaine professionnel que je m’inflige la plus grande pression.
Sans entrer dans les détails de la discussion, celle-ci s’est terminée par des remarques  me concernant, qui m’ont bien entendu touchées en plein cœur. Aujourd’hui encore, je m’en veux de me laisser atteindre par des critiques, d’autant plus lorsqu’il s’agit de personnes qui ne me connaissent pas et que je ne considère pas.

 

Alors, comment éviter de prendre les choses trop à cœur ? 

 

Se rappeler que l’autre est notre propre miroir 

Je comprends aujourd’hui que les critiques, réflexions, paroles, jugements de l’autre qui nous font réagir (peu importe le sentiment, que ce soit de la colère, de la frustration, de la déception, de la dévalorisation…), sont en fait ce sur quoi nous avons besoin de travailler. 

Dans mon cas, cette femme m’a fait comprendre qu’elle ne me trouvait pas professionnelle et que je n’étais pas digne de faire le travail. J’ai été profondément vexée les premières secondes, puis en colère. Et quelques minutes après, j’ai commencé à me sentir réellement mal. Déjà totalement incomprise et mal jugée, puis triste qu’elle me dévalorise autant. Et en y réfléchissant, ces réflexions correspondent parfaitement aux croyances que je possède envers moi même. J’ai toujours peur d’être incapable, toujours peur de ne pas être compétente, toujours peur qu’on ne me voit pas pour ce que je suis, toujours peur qu’on me juge mal. En d’autres mots, exactement ce qu’il venait de se passer. 

Désormais, lorsqu’une critique vous touchera au plus profond de vous, demandez-vous ce que cela signifie pour vous ? Si vous ne vous sentez pas écouté, dans quel domaine ne vous écoutez-vous pas ? Si vous vous êtes senti dévalorisé, quand vous dévalorisez-vous ?

Retournez vous toujours la question, car les critiques des autres reflètent ce que vous devez impérativement aimer chez vous

 

 S’autoriser à ressentir l’émotion + reprendre le dessus 

Sans le vouloir, nous manifestons ces situations qui nous blessent. Mes croyances qui me pensent incapable et incompétente m’ont exactement envoyées la personne qui allait me faire toutes ces réflexions. Et je peux vous le dire, c’est réellement blessant. 

Dans ces cas là, rien ne sert de ravaler sa fierté comme on dit et tout garder en soi. Peu importe ce que vous ressentez, ressentez le. Le noyer au plus profond de vous ne vous rendra que plus mal et vous garderez ce poids pendant bien plus longtemps. Donc autorisez-vous tout simplement à ressentir ce sentiment, puis lorsque vous êtes prêt, atteignez une nouvelle étape sur l’échelle de la guidance émotionnelle

 

Se focaliser seulement sur nous même et notre objectif

Lorsqu’on prend les choses trop à cœur, c’est aussi souvent car nous nous comparons aux autres, en perdant de vue notre réel objectif. C’est la raison pour laquelle il est important de toujours se souvenir son “pourquoi” et toujours se concentrer à nouveau sur soi même.

Pourquoi faites-vous ce que vous faites ? Pourquoi prenez vous soin de vous ? Pourquoi… (pour tous les domaines de votre vie) ?

Définissez clairement vos raisons, vos objectifs car lorsque tout est clair, nous sommes focalisés sur cette cible. Et les réflexions ne nous touchent plus, ou du moins, plus autant que ce qu’elles pouvaient.

 

Et souvenez-vous toujours…

 

Il n'y a qu'une seule façon d'éviter les critiques : Ne dis rien, ne fais rien, ne sois rien - AristoteClick to Tweet

 

Et vous, êtes-vous trop touchés par la critique des autres ? 
Comment faites-vous pour gérer la situation ? 

Signature Mégane Daumas

 

 

 

 



Vous avez aimé cet article ?
Vous pensez qu’il pourrait être bénéfique pour quelqu’un ?  
Partagez-le 

Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi...

Leave a Reply

Loading Facebook Comments ...