Comment s’accepter telle que l’on est ?

 

Si seulement l’école nous apprenait à écouter notre cœur, à suivre notre intuition, à écouter notre corps et nos besoins, à gérer cette petite voix intérieure qui passe son temps à nous saboter, à arrêter la comparaison malsaine, à s’accepter telle que l’on est… Nous appréhenderions la vie d’une bien différente manière. J’aurais adoré me pencher sur ces sujets dés l’enfance, pas vous ? 

Au lieu de ça, les pièges de la comparaison nous tendent les bras, la raison triomphe sur le cœur et notre petite voix négative a trop souvent le dernier mot (il paraît qu’elle sait ce qu’il y a de mieux pour nous. Il paraît…). Mais dans un monde comme le nôtre, où la société, les médias et les réseaux sociaux conspirent ensemble à nous donner une image complétement faussée de la réalité, pas étonnant que s’accepter devienne de plus en plus compliqué. 

 

♥ Mon Histoire 

Si vous avez lu mon précédent article, vous saurez que les choses sont devenues compliquées pour moi vers l’âge de 12 ans. C’est un âge où j’ai complétement changé d’image sur moi-même et où des croyances négatives se sont forgées. 

Bientôt 13 ans donc, que je trimbale le poids de ces croyances dans mon esprit et que je suis en lutte contre moi-même. Comme si ce que je suis était mal, comme si mon caractère dans son ensemble était mauvais et insuffisant. Toujours trop ceci et jamais assez cela. 

Mais suis-je vraiment la seule dans ce cas là ? Je ne pense pas, malheureusement.

Nous sommes bombardés chaque jour de messages sur “LA” beauté à représenter, sur tous ces critères que nous sommes censés avoir pour être considéré comme beau ou belle. Nous avons jamais autant entendu parler de l’entrepreneuriat, de ces personnes “audacieuses, fortes, fonceuses” qui réussissent… Alors forcément quand notre physique diffère et quand notre personnalité ne semble pas aussi pétillante que d’autres, cela laisse réellement la place à de mauvaises croyances. 

 

Mais finalement : 

Quelle est la seule et unique personne que nous représentons et incarnons ?

Quelle est l’unique personne avec qui nous allons passer notre vie entière ? 

Qui peut nous faire atteindre nos rêves

Qui est là chaque jour ayant le pouvoir de changer notre humeur

 

Nous-même & seulement nous-même. 

 

+ Prendre conscience que notre ego est le responsable de toutes ces paroles négatives 

La plupart du temps, le responsable de ce flot interminable de paroles négatives est notre ego. Cette petite voix intérieure qui s’est imprégnée de tous nos échecs et nos peurs, et qui nous les rappelle sans cesse. C’est à cause d’elle que nous avons de piètres croyances à notre égard et c’est elle qui nous retient dans le monde de la peur. 

Et à vrai dire cette voix est notre seul obstacle. Lorsqu’on en prend conscience, c’est le début du réel changement car ce n’est qu’à partir de cet instant, que nous pourrons faire un choix conscient de l’écouter ou non ♥ 

Si le sujet vous intéresse, cet article devrait vous plaire : Gérer sa critique intérieure avec Melissa Ambrosini 

 

+ Réaliser que rien ne cloche chez nous 

Il n’y a pas un caractère spécifique à avoir, un certain physique à incarner pour se sentir bien, pour réussir dans la vie ou pour avoir des idées valables. La vie nous a tous créé différemment et il y a bien une raison à cela. Nous possédons TOUS, chacun d’entre nous nos propres talents, nos propres forces et faiblesses, nos propres qualités et défauts. Ce tout fait ce que nous sommes. Que nous l’apprécions ou non, nous devrons faire avec pour un certain temps. 

A partir de cela, deux choix s’offrent à nous : 

  • Lutter chaque jour et détester notre propre nature sans pouvoir réellement y faire quelque-chose.
  • Décider de voir le meilleur en nous et devenir notre propre meilleure amie plutôt que notre propre adversaire.

 

“Accepter, ce n’est pas se résigner, mais rien ne nous fera perdre plus d’énergie que de résister face à une situation que vous ne pouvez pas changer”

Dalaï Lama

 

+ Se concentrer sur ses atouts plutôt que ses défauts 

Nous avons la fâcheuse tendance à toujours voir nos défauts et oublier nos qualités et nos atouts. Car Oui, si nous avons des défauts, c’est que nous avons aussi des qualités ! L’un ne va pas sans l’autre. 

Alors pourquoi ne pas se rappeler nos expériences réussies ? Ou des compliments que nous avons déjà reçu ? Pourquoi ne pas se regarder dans le miroir et faire une liste de tout ce que nous aimons ? 

Voir le meilleur en soi est un choix conscient à faire. Une véritable gymnastique de l’esprit. Pas évident en effet, mais tellement enrichissant. 

 

+ Accepter que nous ne pouvons pas être au top chaque jour 

Un des aspects les plus importants du développement personnel est d’accueillir et honorer nos émotions. Qu’elles soient joyeuses ou non. S’autoriser à pleurer quand on en a besoin, à grincher, à bouder, à être en colère de temps à autre est parfaitement humain. Personne ne peut y échapper et le plus important est bel et bien de laisser de la place à ces émotions, plutôt que de les étouffer. Il n’y a rien de mal à ça. 

Donc pas de culpabilité s’il vous arrive de vous trouver pas très jolie un jour, de ne pas apprécier un trait de votre caractère de temps à autre… C’est NORMAL. Prenez le temps d’accueillir ces sentiments, peut-être d’en comprendre la signification puis dés que vous êtes prêtes, vous recentrer sur la vérité : celle que vous êtes parfaite telle que vous êtes ♥ 

 

+ Utiliser des affirmations positives 

En juillet dernier, j’ai décidé de réellement prendre au sérieux l’exercice des Affirmations positives. Cette fois-ci en créant une notification quotidienne sur mon téléphone avec l’affirmation de mon choix : “Je m’accepte telle que je suis”. Depuis le 18 juillet dernier, je lis donc quotidiennement cette affirmation, malgré moi. 

Résultats ? Les premiers temps se sont montrés assez redondants et “inefficaces” (forcément, 13 ans de croyances ne s’effacent pas du jour au lendemain…). Mais après plus d’un mois à réaliser cet exercice, je suis heureuse de dire que je ne me suis pas adressée une seule fois de reproches physiques ou mentales !

Tout simplement parce-que depuis tous ces jours, j’entraîne mon cerveau à assimiler la croyance de m’accepter telle que je suis. Dés que des reproches auraient pu sortir de ma bouche, mon cerveau envoyait directement le signal qu’il avait appris depuis un mois : celui que je m’accepte et que je ne mérite donc pas toutes ces critiques ♥ 

Un vrai changement de vie. 

Si en savoir plus sur cet exercice vous intéresse, n’hésitez pas à me faire signe en commentaire ♥

 

 

Maintenant c’est à vous, quelle est votre histoire ?

Quelles idées pourriez-vous partager afin de mieux nous accepter ?

N’oubliez pas que c’est en partageant nos propres expériences et leçons de vie
que nous pouvons aider et inspirer les autres 

 

 

 


 Vous avez aimé cet article ? 
Vous pensez qu’il pourrait servir à quelqu’un ?  
Partagez-le ♥

Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi...

4 Comments

  • Justine

    Tout ce que tu dis est vrai. Quand je lis la question de l’Ego dont tu parles, ça me fait penser au livre de Lise Bourbeau -Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même-, tu l’as lu ?

    3 septembre 2017 at 13 h 52 min Reply
    • Mégane DAUMAS

      Non pas encore, mais il est sur ma liste 😀 ! Qu’est-ce que tu en as pensé ?

      3 septembre 2017 at 16 h 54 min Reply
      • Justine

        J’ai adoré ! J’ai appris sur moi, j’ai compris des choses que je ne contrôlais pas avant. Bon je pense le relire, je crois qu’il faut se concentrer un certain moment dessus pour pouvoir bien nous identifier et essayer de suivre ses conseils pour avancer. Mais ça met le doigt sur des choses qu’on n’aurait pas forcément mit en lien. Par exemple j’ai bien vu que les signes physiques, et énormément de traits de ma personnalité comme le fait que je sois réservée, timide, que je me sente toujours plus petite que les autres etc… étaient liés à la blessure d’abandon ou de rejet. Et tout correspond à mon vécu. Donc je le recommande vraiment 🙂

        4 septembre 2017 at 14 h 46 min Reply
        • Mégane DAUMAS

          Génial !!! Je ne tarderai pas de le lire alors ! Merci pour le partage 😀

          4 septembre 2017 at 16 h 16 min Reply

    Leave a Reply

    Loading Facebook Comments ...