Comment diminuer notre stress ?

 Diminuer le stress

Avez-vous déjà entendu une personne de votre entourage vous dire qu’elle n’est pas stressée ? Ou ne l’a jamais été ? Le stress est réellement devenu un mal de notre société. La vie que nous menons, notre travail, les publicités… A croire que tout ce qui nous entoure est là pour nous rendre stressé voir surmené.
Cet état est tellement devenu banal aujourd’hui que nous ne nous rendons même plus compte qu’à certains moments de nos vies, nous le sommes. Stress et anxiété font partie de ma vie depuis… toujours à vrai dire. J’ai toujours été quelqu’un de très anxieux et angoissé. Un rien me stressait, comme par exemple rendre un devoir à temps, présenter un dossier à l’oral, demander un renseignement à un inconnu, dire non à quelque-chose qui me déplaisait, me lancer dans un nouveau projet… Tout, absolument tout, devenait une source de stress potentiel. Ça vous dit quelque-chose ?

Voyant l‘impact infernal que cet état a pu causer dans ma vie, je me suis d’avantage intéressée à la question de : comment, au quotidien, pouvons nous diminuer notre stress ? Quel petit pas pouvons nous faire chaque jour, pour nous sentir de mieux en mieux et sortir de cette tour infernale ? 

 

 Supprimer de notre vocabulaire “Je devrais”

“Je devrais aller là bas”, “Je devrais manger ça”, “Je devrais être comme ça”, “Je devrais avoir cela”… Nous avons tous ce sentiment de devoir. Et nous faisons malheureusement beaucoup de chose dont nous n’avons pas envie, mais que nous “devons” faire (selon nous). Pour paraître bien, pour faire plaisir aux autres, pour ne pas décevoir, en oubliant nos propres envies et volontés. Et bien bonne nouvelle ! Nous ne “devons” rien, nous avons la possibilité de choisir ce qui est le meilleur pour nous et ce qui nous correspond totalement. 

Je vous défi pendant une semaine de faire ce que vous souhaitez et non ce que vous devriez faire. Essayez de ne plus employer le mot “devoir” et remplacez le par “vouloir”. Par exemple, rendez-vous à ce dîner entre ami parce que vous avez réellement envie d’y aller, et non pas parce-que ça les décevrait de ne pas vous y voir. Commencez une activité car elle vous plaît et vous passionne, et non pas parce-que c’était le rêve de vos parents. Vous pourrez trouver des exemples comme ceux-ci à l’infini. Le tout est d’écouter votre propre vérité. De tout simplement écouter votre cœur et vos envies, et non pas votre tête ainsi que ses préjugés. 

 

Ce sentiment de “devoir” vient de votre voix intérieure. Cette voix négative qui ne représente pas votre vérité mais qui pourtant vous pourrie la vie. C’est elle qui est la responsable de ces phrases que nous nous répétons sans arrêt car sans ces pensées négatives, elle n’existerait pas. Et vous aurez compris, que cette chère petite voix compte bien tout faire pour exister. (Vous trouverez plus d’informations sur ce sujet dans mes précédents articles, ici et  🙂 ).

Prendre la décision de ne plus l’écouter sera un des choix les plus gratifiants de votre vie. Trouver votre vérité et rester fidèle à vous même est un état d’esprit qui diminuera fortement les moments de stress, de surmenage ou tout simplement de nonchalance.

 

 Arrêter de se comparer aux autres 

Voilà un des exercices les plus difficiles ! Nous avons tous tendance à nous comparer aux autres. A nos amis, à des connaissances, aux célébrités que nous voyons à la télé ou sur les magazines, à nos frères et sœurs… Bref à tout le monde. Mais plus précisément, à ceux qui réussissent, là où nous peinons pour y arriver ou échouons.
Connaissez-vous les domaines dans lesquels vous comparez-vous le plus ? Est-ce la carrière professionnelle ? La relation aux autres ? La vie de famille ? La vie amoureuse ? Si vous “enviez” quelque-chose chez quelqu’un, c’est que ce domaine ne vous laisse pas indifférent. C’est qu’il représente un enjeu important pour vous et que le simple fait de voir réussir quelqu’un d’autre là où vous aimeriez tant réussir, vous rend “jaloux”. 

Dites-vous bien que ce que vous admirez chez les autres est souvent le reflet de vos propres ressources personnelles. Et ce sentiment d’envie né du fait que vous savez, de manière consciente ou inconsciente, que vous pouvez arriver au même résultat. Vous savez que vous en êtes parfaitement capable, seulement vous n’y arrivez pas. Car vous écoutez bien trop souvent votre voix négative, car vous ne vous faites pas assez confiance, car vous restez bloqué sur des précédents échecs qui pourtant n’ont plus aucun impact sur votre vie actuelle. 

Plutôt que d’envier, jalouser ces personnes, voyez-les comme une potentielle source d’inspiration, une motivation et un moteur à la réalisation de tous vos projets. Dites vous bien que s’ils réussissent, vous en êtes parfaitement capable aussi. 

 

 Ne plus se fier aux regards des autres 

Vous le remarquerez, lorsque nous sommes stressés, un des facteurs principaux est “Mais que vont-ils penser de moi?“. Si je devais vous parler de mes périodes de stress, je dirais que le facteur principal entrant en jeu était la peur du regard des autres. Par exemple, pour la présentation d’un dossier oral, j’avais peur de ce que mes camarades penseraient. Allaient-ils se moquer de moi ? Allaient-ils trouver mon travail inintéressant et ennuyeux ? Qu’allaient-ils penser de moi, tout simplement ? Bref, tout un tas de question alimentées par, vous l’aurez compris, cette voix intérieure négative, qui ne faisait qu’augmenter mon mal être. 

Chaque jour un peu plus, j’essaye de ne plus me soucier du regard des autres pour enfin me consacrer à des projets et activités qui me correspondent. Le plus récent auquel je fais référence est d’ailleurs le lancement de mon blog. J’ai envie de tenter cette aventure depuis des années mais ne m’y autorisais jamais, par peur de ce que mes amis pourraient bien penser. Je n’osais pas publier mes articles à la vue de tous, m’exposer au reste du monde, surtout sur des thèmes comme ceux que j’aborde. La peur de ne pas être crédible, de ne pas être pertinente ou que l’on dénigre mon travail alimentait mon état d’esprit.
Et bien finalement, écouter mon cœur, changer mes pensées et visions envers autrui a été plus que bénéfique. J’ai décidé d’assumer ce que j’aimais, ce que je faisais et ne plus me demander ce que les autres diront. Et qu’est-ce que ça fait du bien ! 

Je vous invite sincèrement à changer vos perspectives et votre vision. Ne remettez jamais vos envies en question à cause de votre voix intérieure. Quoi que vous fassiez, vous recevrez des critiques, vous ne pourrez jamais être encouragé par la planète entière. Ça c’est un fait. Mais plutôt que de se focaliser sur ces personnes, focalisez vous sur ceux qui vous encourage, sur tous les retours positifs que vous pouvez avoir. C’est eux qui vous feront avancer, qui vous motiveront d’avantage et que vous devez écouter.  A vous de prendre les choix qui vous font vibrer, de les respecter et les honorer jusqu’au bout. 

 

Etre dans le moment présent 

Vous remarquerez que nous stressons toujours pour quelque chose qui est sur le point d’arriver, que ce soit dans 1h, le lendemain ou une semaine. Lorsque nous sommes en pleine action, dans ce moment que nous redoutions tant, nous ne ressentons plus ce mal être car nos pensées se concentrent sur ce que nous sommes entrain de faire
Lorsque vous vous surprendrez à être stressé, reprenez vous en restant ancré dans le moment présent. Ne pensez pas à ce qu’il se passera demain ou trois jours plus tard. Vivez l’instant présent, vivez ce que la vie a à vous offrir à chaque moment. Ce simple petit exercice de concentration vous soulagera. 

 

 Créer une liste “Anti-stress”

Créer un menu “SOS” peut être utile lors de périodes de stress intensif et rejoint le conseil précédent. Je m’explique. Nous avons tous ces “petits trucs” à nous qui nous rendent immédiatement mieux. Cela peut être une séance de sport, un bain chaud, un thé devant un bon film, une promenade en nature, une crise de fou rire avec ses amis… Peu importe. Trouvez ce qui vous détend, ce qui vous fait lâcher prise et penser à autre chose. Amenez vos pensées sur une activité qui vous plait et vous fait vous sentir bien dans le moment présent. 

A vous également de prendre la décision de le faire, de savoir dire “STOP” et de vous octroyer cet instant. Pour ma part, je sais que me dépenser à la salle de sport ou une conversation avec mon chéri, pleine de fous rires me fera le plus grand bien ! Des petits rituels que je ne manque pas de faire lorsque je me sens vraiment trop stressée. 

 

Et vous, quels sont vos astuces pour diminuer votre stress ? 🙂 

Signature Mégane Daumas

Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi...

2 Comments

  • Marie RPalmer

    Merci beaucoup pour ton article ! très bien écrit et très juste ! Je suis sure qu’il va aider beaucoup de personnes à être moins stessé!

    10 septembre 2015 at 11 h 26 min Reply
    • Mégane DAUMAS

      Merci beaucoup, ton commentaire me fait plaisir 🙂 Bonne journée à toi !

      10 septembre 2015 at 15 h 15 min Reply

    Leave a Reply

    Loading Facebook Comments ...