Choisir l’amour plutôt que la peur

Amour plutôt que la peur 

 Vous aussi vous avez ce sentiment de vouloir quelque-chose, comme par exemple lancer un nouveau projet, oser quitter votre travail, mettre fin à une relation, commencer une activité, mais sans pouvoir y arriver ? Et notamment à cause de cette petite voix intérieure, qui ne cesse de vous répéter que vous n’êtes pas assez doué, que de toute façon vous n’y arriverez pas ou que ce n’est pas fait pour vous ?

Je comprends tout ça, car ça a été pendant un bon moment mon problème. Je vous rassure, j’ai toujours ce genre de problème. Je pense qu’au fond, nous avons et aurons toujours cette petite voix qui nous retient en arrière. Sauf que nous avons du pouvoir sur cette voix et c’est ce que j’ignorais jusqu’à présent. Depuis que j’ai réalisé qu’elle était la seule raison à envoyer en l’air tout ce que je désirais, j’ai compris que bien sur, elle serait toujours là. Je ne pourrais pas la faire disparaître d’un coup de baguette magique. Mais qu’il serait en revanche possible de la maîtriser, de lui claquer la porte au nez pour m’écouter. Ecouter mes envies, mes passions, mes projets et croire en moi.

Il y a quelques mois, je suis tombée sur le compte Instagram de Melissa Ambrosini. Une coach et nutritionniste australienne, qui par sa simple histoire, sa capacité à partager et sa spontanéité, inspire des milliers de femmes chaque jour (bien que ses conseils sont également valables pour les hommes, sa méthode et son enseignement est dirigée vers les femmes). Totalement sous le charme, je me suis inscrite à son groupe à la demande “The Goddess Group“, où chaque mardi soir, elle aborde un sujet particulier afin de nous donner les clés pour être la meilleure version de nous même et vivre la vie que nous souhaitons réellement.

 
 
Shop-featured-image-800x656
 

La première vidéo que j’ai visionné s’intitulait “Comment choisir l’amour plutôt que la peur ?“. Honnêtement, lorsque j’ai connu Melissa Ambrosini et son concept de l’amour plutôt que la peur, je suis restée un peu perplexe. Que voulait-elle vraiment dire par “amour” ? Où était le rapport avec nos peurs et ce qui nous empêchait de réaliser nos envies ?

 

Si tout cela vous laisse un petit peu dans le doute aussi, je souhaite partager avec vous ce concept, en espérant pouvoir aider certains à réaliser qu’il est possible d’affronter ses peurs et de changer de vie 🙂

 

Melissa Ambrosini part d’un constat : Nous avons toutes une “Mean Girl” ! (“Une mauvaise fille” “Une peste” en nous comme elle aime l’appeler : notre petite voix intérieure). Cette Mean Girl représente nos peurs, nos doutes et je pense que vous l’avez remarqué, est toujours là quand vous auriez le moins besoin d’elle. C’est elle qui vous empoisonne la vie quand vous souhaitez/décidez de sortir de votre zone de confort (cette zone où pour vous, tout est facile. Les actions que vous entreprenez ne vous font pas peur et sont acquises).

 

 Cette mauvaise fille est toujours présente : 

 

Vous souhaitez lancer un nouveau projet 
 Tu n’en n’es pas capable ! Arrêtes un peu !
 
Vous souhaitez vous mettre au sport 
 Arrêtes donc de penser au sport, le chocolat t’attend dans le placard !
 
Vous souhaitez mettre fin à une relation
 Ne le fais pas, tu te retrouveras toute seule ! 
 
Vous souhaitez partir en voyage, avoir une expérience à l’étranger 
Tu seras seule, loin de tout. Tu ne seras pas capable de te débrouiller là bas ! 

 
 
ET J’EN PASSE ! Cette fichue voix est présente dans toutes les situations inimaginables.

 

Dans ce genre de situation, Melissa Ambrosini nous rappelle que nous avons deux choix qui se présentent à nous (pas 5, pas 18, pas 36, seulement 2) : Vivre notre vie dans l’amour ou la vivre dans la peur. Le choix est aussi simple que ça, la décision quant à elle ne l’est pas autant je vous l’accorde.

 

  Qu’entend-t-elle par “Vivre dans l’amour plutôt que dans la peur” ?

 

Un exemple simple, que la majorité d’entre nous les filles comprenons : Pourquoi faites-vous du sport ? Ma réponse automatique il y a quelques mois étaient : “Pour éliminer ces fichues poignées d’amour et ce gras sur mes cuisses !”. Honnêtement, vous aussi non ? Cette façon de raisonner est l’exemple parfait de vivre dans la peur.
Notre Mean Girl ne cesse de nous répéter que nous sommes trop épaisses, que nous devons maigrir, que nous avons trop de poignées d’amour…

Vivre dans l’amour serait de faire du sport parce que nous aimons les effets que ça procure. Aujourd’hui, j’arrive à faire du sport parce que j’aime mon état après une séance. Déstressée, colère envolée et légère. Ou encore parce que je souhaite entretenir mon corps pour garder une bonne santé, le rendre plus fort et non plus “mince”.

La barrière entre ces deux choix est fine, à vrai dire elle ne tient qu’à nous. Choisissez vous d’écouter cette petite voix intérieure et alors vous enfermer dans vos peurs ? Ou alors choisissez vous de lui claquer la porte au nez et vivre la vie que vous souhaitez ?

L’action principale dans tout cela est de “reprogrammer” votre schéma intérieur. Le schéma intérieur fait référence à toutes nos pensées, tout ce que nous pouvons nous dire au quotidien depuis notre naissance.

Si votre schéma intérieur est branché sur : “Je n’y arriverai pas, c’est trop dur, oh mon dieu, je n’y arriverai pas !”, il y a de fortes chances qu’effectivement vous n’y arrivez pas et que vous restiez enfermées dans vos peurs. Par contre, si vous choisissez de le changer, de le reprogrammer, de plutôt vous dire “Je peux le faire, je sais que je peux le faire, tout va bien aller“, cela vous donnera tout le pouvoir nécessaire pour arriver à vos fins.

 
 
 
Melissa-Ambrosini-1-2B-25281-2529
 
 

 Comment, tout simplement, dire M**** à notre Mean Girl ?

Il est déjà nécessaire de prendre conscience de son existence. Bien sur que vous connaissez cette voix intérieure, mais avez-vous vraiment conscience qu’elle est la raison pour laquelle vous n’avancez pas dans votre vie ? Il y a bientôt un an maintenant, je n’avais pas conscience de cela. Cette voix était là, c’est tout. Et je ne pensais pas pouvoir d’un moyen ou d’un autre la faire taire.

Lorsque vous avez conscience de ça, prenez le dessus sur elle ! Vous savez qu’elle surgit dans les moments les plus redoutables. Dites lui clairement que vous ne voulez pas entendre parler d’elle ! Reprenez le dessus avec des affirmations positives, en choisissant de ne pas l’écouter, de la mettre de côté.

Je ne vous dis pas que ça marchera du premier coup, ni que ce sera facile. Bien au contraire, elle est plutôt forte à ce jeu là. Mais ce sont ces petites actions, jours après jours, qui feront que vous la maîtriserez de mieux en mieux. Vous en êtes la seule responsable. Ni votre mère, sœur, chéri, partenaire, meilleure amie pourra faire ce travail pour vous. C’est votre décision, ce sont vos choix.

 

Alors, êtes-vous prêtes à dire au revoir à vos peurs ? Si vous souhaitez aller faire un tour sur son site, voici l’adresse : Melissa Ambrosini (seulement en anglais). Je vous le conseille sincèrement !

 
 
Signature Mégane Daumas
 
 
 

 

Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi...

2 Comments

  • julia

    Je n’ai lu pour l’instant que deux de tes articles, mais j’ai adoré! Je les ai vraiment savourés, et j’ai hâte de continuer ma lecture.

    Je pensais être la seule (ou du moins que l’on était peu) à connaître cette “Mean Girl”, enfin je veux dire qu’elle soit constamment là à nous faire des reproches, et je suis bien contente que tu sois là car je vais peut-être enfin réussir à la faire partir. Je pense qu’avec l’aide de quelqu’un (même simplement à travers un écran c’est une grande aide) cela peut beaucoup nous aider, car on ne sait pas non plus vraiment quelles décisions prendre tout seul….

    La présentation de tes articles sont également très agréables à lire.
    Je vais donc poursuivre ma lecture !

    21 octobre 2015 at 16 h 50 min Reply
    • Mégane DAUMAS

      Merci Julia pour ton commentaire, tes mots me touchent et me font vraiment plaisir 🙂
      Si mes articles peuvent t’aider à y voir plus clair ou même à te donner des clés / conseils, alors j’ai tout gagné ! 🙂

      A très bientôt !!

      4 novembre 2015 at 13 h 13 min Reply

    Leave a Reply

    Loading Facebook Comments ...