10 leçons de vie apprises à l’université

L’université est une période que j’appellerais de “transition”. Nous ne sommes plus des ados mais nous ne sommes pas encore vraiment des adultes, alors que sommes-nous ? Bonne question… Selon moi, La vingtaine mérite sa crise, autant que la présupposée quarantaine. 

 

10 leçons de vie apprises à l'université

C’est vrai, nous ne savons pas trop où nous allons, nous voulons des responsabilités mais nous ne savons pas toujours comment les gérer, nous voulons être considérés comme des adultes mais nous sommes bien contents parfois d’être seulement des gamins, nous pensons avoir des projets professionnels mais ils ne s’avèrent pas être si convainquants… Bref. La zone de perdition totale. Que ceux qui se reconnaissent dans ces mots, me laissent un petit mot en bas de la page ! 😛

Malgré tout, c’est une période de notre vie qui nous en apprend beaucoup. Autant sur la vie que sur nous même. Autant sur nos envies que nos projets. C’est la raison pour laquelle, je vous ai listé mes 10 plus importantes leçons de vies apprises durant ces années d’étudiante. 

 

 

WILDBERRY (14)

Ces années m’ont prouvées que je suis complétement responsable de ma vie. Si je me trouve dans une situation qui ne me convient pas, je suis la seule à pouvoir y remédier. Inversement, si je suis dans une situation qui me convient à 100% c’est parce-que je l’aurais mérité et que j’aurais travaillé pour. 
Nous avons trop souvent tendance à rejeter la faute sur des éléments extérieurs à nous : les gens, nos parents, les amis, les professeurs, la société, absolument tout est bon à prendre comme bouc émissaire. Il est vrai que parfois, il peut être vraiment difficile de prendre l’entière responsabilité de nos choix et décisions, mais il est pourtant temps d’assumer tout cela.  

 

WILDBERRY (16)

L’une de mes plus grandes réalisation je crois. J’ai pris conscience de ma petite voix, mon petit saboteur et j’ai compris qu’il était la seule raison pour laquelle je n’osais pas me lancer ou réaliser tel projet. Je ne peux pas encore dire que je sais complétement la gérer et passer outre, je débute seulement mon apprentissage. Mais je suis heureuse d’en avoir pris conscience et de pouvoir faire la différence entre ma réelle envie et cette voix en fond sonore. C’est déjà un grand pas vers la bonne direction. 

  

 WILDBERRY (17)

J’ai également compris que la chance n’existait pas. Nous sommes tous égaux et nous avons tous nos potentiels. Les bonnes choses arrivent lorsqu’elles sont méritées et lorsqu’elles sont justifiées aussi. Par exemple, il ne vous arrivera sûrement pas d’atteindre un projet si vous passez vos journées sur le canapé, vous ne risquez pas d’avoir une promotion au travail si vous ne vous donnez pas à fond et vous ne risquez pas d’avoir des personnes chères qui vous entourent si vous n’êtes que négatif et plaintif. Tout va de soi et de sens. J’ai éradiqué l’expression “Quelle chance!” de ma vie pour la simple et bonne raison que nous provoquons nous même notre chance. Nous créons notre propre chance. 

 

 

WILDBERRY (18)

 L’impatience est un de mes plus gros défauts. Pourtant, plusieurs fois la vie m’a montrée que “tout vient à point à qui sait attendre” (clin d’œil à mon chéri qui me répète cette phrase sans arrêt 😉 ). Je suis plutôt du genre à vouloir que tout se déroule vite. Aujourd’hui, lorsque mes anciennes manies et pensées me viennent à l’esprit, j’essaye de toujours me remémorer ces fois où j’ai été trop impatiente et où les choses que je souhaitais sont arrivées pile au bon moment. 
Parfois rien ne sert de brusquer les choses pour que tout arrive rapidement. On se trouve plus ou moins là où nous devons être pour notre propre évolution donc ayons confiance en la vie. Elle nous réserve bien des surprises.  

 

 

WILDBERRY (19)

 Cette leçon rejoint la précédente. J’ai bien trop souvent été impatiente et je voulais que tel projet fonctionne immédiatement. Et à chaque fois, sans exception, ce projet a fonctionné, mais seulement quand il était temps que ça fonctionne. Je me rends compte aujourd’hui que nous devons croire en la vie, en l’univers, en notre destin (peu importe comment vous l’appelez), car chaque chose arrivera si elle est faite pour nous. 

 

WILDBERRY (20)

Grande révélation également ! Avant mon voyage aux Etats-Unis, j’avais pour automatisme de penser que tout serait plus beau, plus facile, tout simplement plus génial ailleurs et notamment dans ce pays. C’est une fois rendue sur place que j’ai réalisé à quel point le bonheur n’est nulle part ailleurs que dans nous même. Que vous soyez en France, aux Etats-Unis, au Japon, aux Bahamas ou je ne sais où, vous ne serez pas heureux à moins que vous ne le décidiez. Le lieu ne change rien, vos émotions et votre état d’esprit font toute la différence. L’herbe n’est jamais plus verte ailleurs, peu importe l’endroit où vous vous trouvez. Vous êtes à l’origine de votre bonheur. Vous choisissez le bonheur. 

 

 

WILDBERRY (21)

J’admets que pour moi, celui-ci n’est vraiment pas évident. J’ai une estime de moi-même qui n’est pas très élevée et même si aujourd’hui, j’ai en main des outils et savoirs qui m’aident en ce sens, c’est un réel combat quotidien. Je crois que pour notre bien être personnel, il est primordial de s’apprécier tel que l’on est, de s’aimer tout simplement. A ne pas confondre avec la prétention, le narcissisme ou la condescendance. L’amour propre n’a rien à voir avec cela. C’est tout simplement s’accepter pour ce que l’on est, s’apprécier pour nos défauts et nos qualités, être juste envers soi même. Rien de plus, rien de moins. 

 

 

WILDBERRY (22)

 Nous avons tous des rêves d’enfants, des envies à chaque étape de notre vie. Je vous avoue que j’ai vraiment eu du mal à abandonner mes rêves d’adolescente. J’en garde des similitudes pour certains aspects de ma vie, mais les choses ont prit un tout autre tournant. Je suis heureuse aujourd’hui et reconnaissante d’avoir traversé cette période de doute (je l’étais bien moins à ce moment)
Cela m’a confortée dans l’idée que nous évoluons tout au cours de notre vie et il en va de même avec nos envies. Cela ne veut pas dire que nous allons échouer ou que nous fonçons droit dans un mur, au contraire ! Cela marque tout simplement le début de notre voie et de notre découverte.  

 

 

WILDBERRY (23)

 

 Encore une autre vérité ! C’est très souvent (pour ne pas dire toujours) dans les moments les plus simples que nous prenons le plus de plaisir. Une balade en famille, un pique-nique sur la plage, une bonne discussion avec un ami… Ce sont tous ces petits moments qui enrichissent nos vies et nous mettent du baume au cœur. 
J’avais trop souvent tendance à espérer de grandes choses pour être plus heureuse. Je réalise aujourd’hui que je peux être tout autant heureuse si je le décide et si j’arrive à apprécier ce que je vis à sa juste valeur. 

  

 

WILDBERRY (24)

 Nous prenons bien trop souvent ce que nous avons pour acquis, alors que pourtant rien ne l’est vraiment. Notre santé n’est pas acquise, notre partenaire n’est pas acquis, notre métier n’est pas acquis, rien n’est jamais acquis. Tout peut basculer du jour au lendemain, que nous l’ayons décidé ou non. Savoir apprécier ce que nous avons et surtout exprimer notre reconnaissance est quelque-chose d’important. 
Ce terme n’est pas nouveau pour moi car j’en entends parler depuis de nombreuses années mais il n’a fait tilt que depuis un an et demi. Je me rends compte aujourd’hui comme il est nécessaire de remercier la vie pour tout ce que nous avons. Tout simplement pour rester les pieds sur terre et apprécier notre vie à sa juste valeur. 

 

 

Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide – Albert Einstein 

 

 

Et vous, qu’avez-vous appris au cours de ces dernières années ? 🙂

 

Signature Mégane Daumas

 

 

Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi...

4 Comments

  • Ameluck

    C’est après avoir lu ton article joliment rédigé que je plussoie entièrement! En plein dans cette période là je peut dire que je ressent ce sentiment d’avoir les fesses entres deux chaises, être une jeune adulte et une grande enfant! C’est pas fastoche tous les jours et j’ai hâte d’arriver à ce stade où je me dirais que c’est bon cette fois j’ai ma place ^^

    11 juillet 2016 at 22 h 33 min Reply
    • Mégane DAUMAS

      Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂
      A qui le dis tu ! Je crois qu’on a tous hâte !

      A bientôt 🙂

      12 juillet 2016 at 15 h 11 min Reply
  • Aline - Dream Challenge

    Je viens tout juste de découvrir ton blog et j’adore!
    J’ai toujours aimé les articles qui parlent de la réalisation des rêves, de la confiance en soi et en la vie ~.
    Je continue donc la lecture de ton blog!
    Je me permets aussi de te parler d’un projet que je viens tout juste de finir qui s’appelle le Dream Challenge. C’est un concept qui permet aux inscrits de recevoir chaque jour des inspirations des chroniqeuses pour les encourager à réaliser leurs rêves (tu trouveras le lien que j’ai mis en profil ^^’). Si j’avais découvert ton blog plus tôt, je t’aurais invité à y écrire. ^^’
    Bref, sur ce, je te souhaite une douce journée et de belles inspirations!

    22 juillet 2016 at 15 h 30 min Reply
    • Mégane DAUMAS

      Oh merci beaucoup Aline ! 😀

      Je viens de découvrir ton blog aussi et ce Dream Challenge ne peut que me parler ! Une super idée ! Vraiment dommage qu’on ne se soit pas croisés avant, j’aurais adoré y participer ! Je vais de ce pas aller m’inscrire 🙂

      Belle fin de journée à toi aussi et à bientôt j’espère ! 🙂

      22 juillet 2016 at 16 h 54 min Reply

    Leave a Reply

    Loading Facebook Comments ...